Communaute

6 juin : Deux nouveaux diacres à Maylis



Temps estimé pour la lecture de cet article : 5 min

Ce 6 juin a été l’occasion d’un débarquement à Maylis : celui de l’Esprit Saint ! Par les mains de Mgr Souchu, évêque de notre diocèse d’Aire et Dax, il est venu consacrer deux nouveaux diacres pour notre communauté : les frères Grégoire et Oliveto.

vidéo en ligne jusqu’au 5 juillet : ordinations

Deux nouveaux diacres ?

Il n’y avait pas eu d’ordinations depuis bien longtemps à l’abbaye de Maylis. La dernière remontait à 2009, mais elle était sous le signe d’un envoi, puisque notre frère Luigi partait à ce moment-là vers une autre mission au service de l’Église. La précédente, celle du frère Benoît, datait de 1995. Alors qu’il s’apprête donc à fêter son jubilé de 25 ans d’ordination sacerdotale, et que depuis ce temps-là 4 prêtres de la communauté nous ont quittés pour rejoindre la maison du Père, le besoin de renouvellement se faisait sentir.

À l’automne, père Abbé nous annonçait sa décision d’appeler deux frères à l’ordination diaconale puis sacerdotale pour apporter un peu de jeunesse au sacerdoce en communauté. Il a invité tous les frères à prier et à donner chacun son avis, afin de l’aider à discerner qui pourrait assumer ce service. Cette question a mûri durant quelque temps, et finalement, après un vote de la communauté, fr Grégoire et fr Oliveto ont été appelés au début du mois de février.

Préparation confinée

Le temps de la préparation des ordinands, qui a été aussi une préparation communautaire, a correspondu à la période du confinement. Dans l’intimité communautaire, nous avons vécu l’admission aux ministères de lecteur et d’acolyte. À chacune de ces étapes, un religieux ami de la communauté nous a offert une méditation théologique, spirituelle, en vidéo-conférence, confinement oblige ! Ces deux services préparent au ministère ordonné, mais plus largement ils parlent à tous de la place de la Parole de Dieu et du service des frères dans notre vie chrétienne.

Le Jour J : une participation de déconfinement !

La date du 6 juin avait été retenue pour l’ordination diaconale. Nous l’avons attendue avec beaucoup d’incertitudes sur ce qu’il serait possible ou non de faire ce jour-là. La Providence a bien voulu que ce jour initialement prévu se trouve au-delà de la reprise des cérémonies publiques et de la possibilité de déplacements lointains. Cela a permis à une bonne partie des familles de fr Grégoire et fr Oliveto de se rendre présentes pour vivre avec eux cette étape, tout le monde étant dûment masqué.
Notre diocèse était aussi représenté. Outre notre évêque bien sûr, quelques membres du clergé sont venus : le curé de notre paroisse de Mugron, le prêtre responsable de la vie religieuse, et un diacre qui a accueilli les nouveaux ordonnés dans l’ordre des diacres. Nous avions la joie d’avoir avec nous Mayeul et Brieuc qui servent souvent la messe dominicale à Maylis. Quelques amis de la communauté étaient aussi présents.
Enfin beaucoup de personnes étaient aussi bien en communion, mais d’une autre façon, par la prière, et grâce à la retransmission vidéo.

Ordinations en images…

Voici donc quelques photos commentées et quelques textes qui vous permettront de goûter un peu la grâce de cette célébration !

Ouverture et liturgie de la Parole

Dans son homélie, monseigneur Souchu nous a bien sûr enseignés sur le diaconat qui « façonne une manière d’être. Il est l’image de ce que nous devrions tous devenir, c’est-à-dire des serviteurs. » Et il a commencé par replacer cette ordination dans son contexte monastique : « Cette ordination diaconale en vue de votre appel au ministère sacerdotal s’inscrit profondément dans votre vocation monastique. »
Puis notre évêque a relevé trois mots des lectures de 1 Pierre 4, 7-11 et Jean 15, 9-17 : « Don, Demeure, Commandement. Mais on ne peut comprendre ces mots que si on a en tête le mot sublime, celui de l’Amour. »
DON : St Pierre invite à mettre ses dons au service des autres, et Jésus à donner sa vie pour ceux qu’on aime. « Dans l’ordination diaconale vous recevez le don de Dieu pour le service de l’autel et le service des frères, dans l’annonce de la parole de Dieu, mais vous recevez également la grâce de donner vous-même, de transmettre ce que vous avez reçu. »
DEMEURE : elle est « initiative et appel ». L’initiative du Christ qui nous aime est première. Elle devient appel : « l’Amour du Christ prend tout l’homme et tout dans l’homme. Et Jésus veut que tout cela soit mis au service de l’autre. » Il s’agit de demeurer en Christ pour servir ses frères.
COMMANDEMENT : l’amour se commande-t-il ? « Celui qui aime est heureux de devoir aimer. Kirkegaard a écrit : ‘’ Être ami du Christ, c’est mettre en pratique, au service des autres, au sein de l’Église et dans le monde, l’amour qu’il a commandé ‘’. N’est-ce pas une belle définition du diaconat ? »
Enfin il a conclu en montrant comment le diaconat parle à tous : « C’est en ce sens que le diaconat est un sacrement : il doit montrer à toute l’Église ce qui est essentiel : le service de Dieu et le service du frère. »

Rites d’ordination

Les rites d’ordination commencent par un dialogue entre l’évêque et les ordinands qui s’engagent aux promesses liées à leur service :

  • ils disent leur pleine liberté dans l’acceptation de l’appel
  • ils promettent de se mettre au service de l’évêque, des prêtres, du peuple chrétien
  • ils s’engagent à enseigner selon la foi de l’Église
  • ils promettent de garder le célibat
  • ils s’engagent à la prière des heures au nom de toute l’Église
  • ils affirment leur désir de conformer leur vie à l’exemple du Christ
  • ils promettent communion et obéissance à l’évêque et au supérieur légitime

Texte de la prière de consécration

Liturgie eucharistique et fin de la messe

Merci et à bientôt !

Merci à tous ceux qui nous ont accompagnés par leur amitié et leur prière !

Nous confions les nouveaux ordonnés à votre prière pour qu’ils remplissent bien leur service et se préparent dans la foi à recevoir l’ordination sacerdotale le 2 janvier 2021 !
nouveaux ordonnes