Archives pour la catégorie Méditer

2ème dimanche de l’Avent : Dans le désert



2e dimanche de l’Avent :
Marc 1, 1-8

Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert

Voici que s’accomplit la prophétie d’Isaïe.
Quel est ce désert de terre aride, parsemé de ravins et d’escarpements, de montagnes et de collines, où nous devons tracer une route pour notre Dieu ? Quel est donc le travail de terrassement que nous devons faire, ces vallées, ces plaines, cette route ?
Le désert, c’est notre monde qui a déserté Dieu, c’est l’humanité qui s’est éloignée des eaux vives de son amour. Ce désert passe dans notre cœur, asséché par tant de préoccupations stériles, cabossé par tant de blessures, fermé parfois à toute vie nouvelle.
Le Seigneur désire nous consoler de toutes nos tristesses, il vient encore vers nous : traverserons-nous le désert pour aller à sa rencontre ? Entraînerons-nous ceux que nous aimons, ceux que nous côtoyons ?
Remettons notre vie dans la bonne direction, celle qui va vers la Vie et non vers la mort.

Une méditation en trois questions…
… pour les grands et les petits !

Accueillir l’Évangile :

Pourquoi Jean Baptiste crie-t-il dans le désert, et pourquoi baptise-t-il ?

Comprendre sa foi :

Quelle différence y a-t-il entre le baptême pratiqué par Jean Baptiste et celui demandé aux disciples par Jésus ? Qu’y a-t-il de nouveau avec Jésus ?

Vivre avec Jésus :

Avons-nous encore besoin de personnes comme Jean-Baptiste pour préparer la rencontre de Jésus ?

1er dimanche de l’Avent : Veillez !



1er dimanche de l’Avent :
Marc 13, 33-37

Prenez garde, restez éveillés !

Voici l’Avent. Voici le temps de l’attente, du désir, de la veille. Voici le temps où l’on fait mémoire de la Promesse de Dieu, promesse d’une venue, d’un retour. Il vient à notre rencontre pour se révéler pleinement à nous.
Nous autres moines aimons particulièrement ce temps où se manifeste un sens profond de notre vie. Nous nous levons tôt le matin pour veiller. Nous attendons non seulement le jour, mais le Jour, le grand, celui du retour de notre Seigneur. Nous sommes tendus vers cet accomplissement, car il est bien près d’advenir.
En fait, nous faisons déjà advenir ce Jour : par l’amour et par la prière, nous ouvrons la porte de nos cœurs au Seigneur qui, sans cesse, vient à l’improviste.

Une méditation en trois questions…
… pour les grands et les petits !

Accueillir l’Évangile :

Pourquoi Jésus, dans l’Évangile, nous demande-t-il de veiller ?

Comprendre sa foi :

Jésus n’est-il pas déjà venu, et n’a-t-il pas promis de rester avec nous ? Pourquoi l’attendre encore ?

Vivre avec Jésus :

Comment montrer à Jésus que nous désirons son retour ?