Archives pour l'étiquette Avent

3ème dimanche de l’Avent : Celui qui vient



3e dimanche de l’Avent :
Jean 1, 6-28

Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas : c’est lui qui vient derrière moi

Cette parole de Jean Baptiste est encore vraie pour nous aujourd’hui. Notre Dieu est à la fois celui qui est présent et celui qui vient à nous. Et cela doit être pour nous source de joie : il est déjà là, celui dont nous attendons le retour ! Pourquoi alors ne le voyons-nous pas ? Peut-être sommes-nous absents à sa présence…
Depuis la chute d’Adam, Dieu vient chercher l’homme égaré :

  • Il est venu au jardin de la genèse
  • Il est venu appeler Abraham en Chaldée, et conduire les Patriarches en Terre Promise
  • Il est venu rassembler et libérer son peuple esclave en Égypte, par la main de Moïse
  • Il est venu vers ce Peuple au Sinaï et l’a précédé au désert puis en Terre Promise
  • Il l’a accompagné par les Juges, les rois, les Prophètes
  • Il l’a accompagné en Exil, se manifestant Présence, et l’a fait revenir de Babylone

Durant tout l’Ancien Testament, il s’est ainsi manifesté et révélé comme le Berger du Peuple de son choix. Le Peuple a attendu, il a espéré, jusqu’à Jean, le Baptiste, le plus grand des prophètes, qui a eu l’incroyable audace d’annoncer présent celui dont on attendait la venue. Il était là…

  • Il est venu en personne quand le Fils a pris chair de Marie.
  • Il vient encore, sans cesse, à notre rencontre, dans l’Eucharistie et dans nos vies.
  • Il va venir dans la gloire et mettre fin au temps.

L’Avent célèbre ces trois venues du Christ : sommes-nous attentifs à chacune d’entre elles ? Nous réjouissons-nous de chacune d’entre elles ? Elles sont objet de joie, car elles transforment le sens de notre vie. Elles l’orientent vers une Vie éternelle, vers la plénitude de la Vie avec Dieu, en Dieu.
Vivons dans cette joie, rayonnons cette joie : nous annoncerons ainsi celui qui vient derrière nous mais qui est plus grand que nous.

Prière universelle :

PU 3e dimanche de l’Avent

Une méditation en trois questions…
… pour les grands et les petits !

Accueillir l’Évangile :

Pourquoi Jean Baptiste est-il témoin de Jésus ? Comment annonce-t-il sa venue ?

Comprendre sa foi :

« Il reviendra dans la gloire » dit le Credo : quel est le lien avec la naissance de Jésus dans la chair ?

Vivre avec Jésus :

Paul nous demande d’être toujours dans la joie, de prier sans cesse, de remercier Dieu en toutes circonstances : comment est-ce possible ?

2ème dimanche de l’Avent : Dans le désert



2e dimanche de l’Avent B :
Marc 1, 1-8

Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert

Voici que s’accomplit la prophétie d’Isaïe. Dans l’Histoire des hommes, Dieu est venu pour accomplir sa promesse. Et il vient encore, il ne cesse de venir pour conduire le troupeau. Dans la célébration liturgique en particulier il prend soin de ses brebis, les nourrit, le porte, afin qu’elles puissent elles aussi aider à leur tour les hommes qui peinent, parfois sans connaître le Berger.
Tout cela nécessite un travail de terrassement pour l’accueil de Celui qui vient. Quel est ce désert, terre aride parsemée de ravins et d’escarpements, de montagnes et de collines, où nous devons tracer une route pour notre Dieu ? En quoi consistent les travaux publics que nous sommes invités à accomplir ? Que sont ces vallées, ces plaines, cette route ?
Le désert, c’est notre monde qui tourné le dos à Dieu, c’est l’humanité qui s’est éloignée des eaux vives de son amour. Il s’est coupé de la source et transformé en non-lieu, espace sans repères dans lequel le temps ne semble plus avoir de direction, dans lequel rien n’a plus de sens. Ce désert passe dans notre cœur, asséché par tant de préoccupations stériles, cabossé par tant de blessures, fermé parfois à toute vie nouvelle.
Mais Dieu a promis de venir. Il est déjà venu, et le Christ se dresse comme une balise au milieu du désert. Tout peut être mesuré par rapport à lui, les collines comme les vallées, et aussi le temps qui trouve en lui son accomplissement et son commencement. Le Seigneur désire nous consoler de toutes nos tristesses, il vient encore vers nous : traverserons-nous le désert pour aller à sa rencontre ? Entraînerons-nous ceux que nous aimons, ceux que nous côtoyons ? Construirons-nous la route du Salut ?
Remettons notre vie dans la bonne direction, celle qui va vers la Vie et non vers la mort.

Prière universelle :

PU 2e dimanche de l’Avent B

Une méditation en trois questions…
… pour les grands et les petits !

Accueillir l’Évangile :

Pourquoi Jean Baptiste crie-t-il dans le désert, et pourquoi baptise-t-il ?

Comprendre sa foi :

Quelle différence y a-t-il entre le baptême pratiqué par Jean Baptiste et celui demandé aux disciples par Jésus ? Qu’y a-t-il de nouveau avec Jésus ?

Vivre avec Jésus :

Avons-nous encore besoin de personnes comme Jean-Baptiste pour préparer la rencontre de Jésus ?

1er dimanche de l’Avent : Veillez !



1er dimanche de l’Avent B :
Marc 13, 33-37

Prenez garde, restez éveillés !

Voici l’Avent. Voici le temps de l’attente, du désir, de la veille. Voici le temps où l’on fait mémoire de la Promesse de Dieu, promesse d’une venue, d’un retour. Tant de fois, par le passé, il est déjà venu, il est intervenu. Tout un peuple l’a attendu. Ainsi de nous aujourd’hui, de nous chrétiens qui attendons son retour. Il vient déjà, chaque jour, à notre rencontre pour se révéler pleinement à nous.
Nous autres moines aimons particulièrement ce temps où se manifeste un sens profond de notre vie. Dans L’Église, nous sommes tout particulièrement des veilleurs. C’est pour cela que nous nous levons tôt le matin, pour veiller. Nous attendons non seulement le jour, mais le Jour, le grand, celui du retour de notre Seigneur. Nous sommes tendus vers cet accomplissement, car il est bien près d’advenir.
En fait, nous faisons déjà advenir ce Jour : par l’amour et par la prière, nous ouvrons la porte de nos cœurs au Seigneur qui, sans cesse, vient à l’improviste.
Garder son cœur à l’écoute. Garder son esprit prêt à bondir aux premiers signes de l’approche du maître de maison parti en voyage. Se tenir à la porte et guetter la présence de Dieu dans le monde. Voilà le moine. Voilà le chrétien.

Prière universelle :

PU 1er dimanche de l’Avent B

Une méditation en trois questions…
… pour les grands et les petits !

Accueillir l’Évangile :

Pourquoi Jésus, dans l’Évangile, nous demande-t-il de veiller ?

Comprendre sa foi :

Jésus n’est-il pas déjà venu, et n’a-t-il pas promis de rester avec nous ? Pourquoi l’attendre encore ?

Vivre avec Jésus :

Comment montrer à Jésus que nous désirons son retour ?