Marcher sur les eaux

Les difficultés

Apprendre à marcher sur les eaux:
obstacles et difficultés

Les difficultés dans la recherche de sa vocation, ce sont les difficultés des histoires d’amour. Rien n’est plus fort que l’amour, mais il est dans sa nature d’être vulnérable. Le cœur ouvert est vulnérable.

Avoir de mauvaises raisons
  • Choisir une forme de vie ou une mission que l’on pense (plus ou moins consciemment) être plus facile, et éviter les autres.
  • Choisir une vocation parce qu’on l’imagine meilleure ou plus utile qu’une autre.
  • En rester à des idées préconçues, à de mauvaises expériences.
  • Aller trop vite, ou s’engager dans une voie sans la choisir vraiment, parce qu’on y est poussé par quelque nécessité matérielle ou affective, ou encore parce qu’on s’est mis dans une situation qui semble irrémédiable.
Manquer de réalisme
  • Indolence : pourquoi se fatiguer à construire sa vie ?
  • Naïveté : croire que certaines vocations sont plus faciles que d’autres : la vie n’est jamais facile, car elle est belle !
  • Rêverie : être bloqué dans ses rêves sans jamais se risquer à les réaliser.
  • « Discernologisme » : trop réfléchir, toujours chercher à discerner, et finalement ne jamais prendre de décision concrète.
  • Spiritualisme : attendre des « signes » spirituels extraordinaires pour être sûr et éviter de prendre soi-même une décision libre
  • Perfectionnisme : chercher la personne, la situation, ou la communauté parfaite : elle n’existe pas !
  • Autosuffisance : ne pas se faire aider par quelqu’un qui connaisse mieux les voies de Dieu ou ne pas avoir confiance en ce frère / cette sœur.
Laisser les peurs prendre le dessus
  • Peur de s’engager par impression de perdre sa liberté alors qu’on la gagne.
  • Peur de se tromper et de ne plus pouvoir faire marche arrière
  • Peur de l’aventure et de l’inconnu
  • Peur de soi-même, peur des autres, peur de la vie, peur d’on ne sait pas trop quoi…
Se laisser détourner par le Démon

Le démon est jaloux de notre bonheur d’être à Dieu et il veut nous en détourner par 1000 astuces. Il hait l’amour. Les peurs ci-dessus peuvent en être un type. Certaines astuces sont facilement identifiables par ceux qui ont acquis un peu d’expérience (c’est pour cela qu’il faut se faire aider).

Le péché et ses effets
  • Manque de foi en Dieu qui me guide, qui agit dans ma vie
  • Manque d’espérance en Dieu qui m’a créé pour le bonheur et veut me le donner
  • Manque d’amour envers Dieu qui m’a tout donné, et envers mes frères à qui tout homme (et le chrétien en particulier) est appelé à se donner.
  • Orgueil : vouloir faire sa vie tout seul et pour soi, c’est-à-dire finalement sans Dieu

Liens utiles
Page suivante : La vocation monastique